Quand on évoque le calcul du ROI (Retour sur Investissement) de la veille en entreprise dans l’équipe IXXO, on pense aux nombreuses méthodes dont les bénéfices ont parfois largement dépassé les moyens investis et dont nous allons partager avec vous quelques exemples…

On peut déjà commencer par se rappeler l’utilisation des pigeons-voyageurs pendant la seconde guerre mondiale, entre le réseau de résistants en France et la Grande-Bretagne qui font partie des moyens « d’intelligence collaborative » qui ont contribué à la Libération. Jusqu’à des exemples « business » plus récents, mais plus confidentiels également, qui ont permis à certains de nos clients d’avoir les bonnes informations au bon moment et de prendre les décisions qui s’imposaient pour mieux anticiper une mutation de leur environnement ; d’autant plus en temps de crise…

Une chose est sûre en termes de ROI : le temps c’est de l’argent ! Evidemment, le ROI de la veille sera lié à la réduction des temps passés à rechercher et analyser des informations. Mais il faut aller plus loin et chercher à « accélérer le temps » pour prendre réellement de l’avance et mieux anticiper les évolutions tactiques chez vos concurrents.

Pour cela, le ROI de la veille devra être lié à des éléments très concrets de veille concurrentielle et/ou de veille technologique pour mieux anticiper et innover plus rapidement. Le Retour sur Investissement lié à la pratique de la veille pourra être envisagé uniquement si elle contribue à améliorer votre compétitivité…

 

Avant de parler de ROI, il faut revenir sur les fondamentaux d’un projet de veille

Pour pouvoir apprécier le ROI, il faut en effet se recentrer sur les fondamentaux de la veille en entreprise. Le 1er élément à prendre en compte est bien de mettre en œuvre un système de veille centré sur la prospective, véritable plateforme d’intelligence économique au service des collaborateurs et des projets internes identifiés.

Si l’on parle de veille technologique par exemple, on ne peut pas se contenter de surveiller et analyser les brevets ni les communications d’accords entre acteurs existants du marché. L’objectif de la veille est d’aider à prendre de meilleures décisions pour lesquelles il faut rapprocher l’analyse du passé avec les perspectives de développement.

La veille doit donc servir avant tout les axes stratégiques de l’entreprise et identifier les informations à rechercher dans une approche Top-Down : ce n’est pas l’outil qui va déterminer ce que l’on doit surveiller, c’est bien la stratégie mise en place par le Management qui va donner toutes les directions à suivre par la cellule de veille pour commencer à analyser tous les domaines liés…

Considérer la veille dans cette approche top-down permet déjà de ne plus la voir comme un centre de coûts mais plutôt comme un service transverse qui va supporter les centres de profits de l’entreprise au service de la stratégie globale.

D’ailleurs, réduire les zones d’incertitudes contribue à diminuer les risques liés aux prises de décisions stratégiques et c’est déjà un Retour sur Investissement significatif !

 

Le ROI de la veille au niveau « Business »

Dans ce contexte, le ROI de la veille devra évidemment privilégier les bénéfices obtenus au niveau du Business et les nombreuses expériences de déploiement du logiciel IXXO Web Mining nous permettent de partager avec vous quelques anecdotes significatives :

  • Un premier exemple lorsque le logiciel de veille IXXO a apporté une information avant sa communication officielle : un crawler qui fouillait en chinois sur le web a détecté que l’un des concurrents de nos clients allait probablement s’implanter en Chine car il venait d’acheter un terrain. Il a pu le découvrir grâce au mode d’exploration (car on ne sait pas toujours où chercher à l’avance) : la région chinoise en question avait trop communiqué sur l’arrivée d’entreprises étrangères, dont le concurrent identifié, ce qui a permis au logiciel de Web Mining de remonter l’information avant la communication officielle. La conséquence directe est d’avoir permis de prendre de l’avance sur la lecture de la stratégie du concurrent.
  • Autre exemple sur la protection industrielle : grâce à nos outils de fouille automatique du Web, un de nos clients a découvert un document qui parlait d’une technologie qui les intéressait, brevetée par un de leurs concurrents. Ce document correspondait à un cours donné dans une Université nord-américaine par un professeur. Ce cours avait une date antérieure au dépôt du brevet par le concurrent. Ce signal faible transformé en une vraie information a permis à notre client d’engager une procédure pour remettre en question l’antériorité du brevet et lui a donné un accès au marché nord-américain…

 

Le ROI par la productivité apportée à la cellule de veille, certes, mais pas uniquement…

Bien évidemment, le Retour sur Investissement est lié à la productivité et à l’efficacité que le logiciel de veille apporte à l’équipe en charge de suivre et analyser les informations.

Est-ce qu’il sera facile d’automatiser un maximum de tâches de recherche et de fonctionner par alertes ? Est-ce que le logiciel de veille dispose d’algorithmes d’apprentissage qui vont permettre d’améliorer progressivement la qualité des résultats remontés ? Est-ce que l’on pourra identifier plus rapidement les sociétés qui comptent et les Key Opinions Leaders ? Etc.

Sur ce point, on peut prendre l’exemple très concret d’un de nos clients qui a réduit à 1H30 au lieu de 5 jours l’identification des Key Opinion Leaders sur ses marchés grâce au logiciel de veille IXXO Web Mining. Alors que la cellule de veille avait passé 5 jours à analyser de nombreux documents pour identifier une personne clé, peu visible mais régulièrement citée, le logiciel IXXO Web Mining l’a identifié en 1H30 grâce au recoupement des signaux faibles sur le web et en remontant les résultats pertinents des documents liés à cette personne. Lorsque la solution de Web Mining fait le travail pour vous, vous avez la garantie d’avoir une réponse rapide à vos questions et d’améliorer la qualité des KPI (Key Performance Indicator) de la cellule de veille.

Mais au-delà de la seule cellule de veille, il ne faut pas oublier le ROI lié à la productivité de tous les collaborateurs de l’entreprise. En effet, tout le monde effectue des recherches d’informations ad’hoc sur les clients, les partenaires, les concurrents, etc. Ce sont plusieurs heures passées chaque semaine par chaque collaborateur sur le web pour trouver de l’information à la demande selon ses besoins. Sauf que comme nous le constatons régulièrement, la valeur ajoutée des informations obtenues dans les moteurs de recherche grand public est rarement à la hauteur des enjeux stratégiques liés. Quel gaspillage de temps et de productivité !

Et si les collaborateurs font ces recherches, c’est aussi parce qu’il n’existe pas souvent de système de partage d’information efficace ou de portail de veille collaborative réellement efficace en interne pour centraliser les informations à forte valeur ajoutée. Dès lors, pour accélérer le ROI de la veille en entreprise, il faut privilégier l’approche collaborative.

La cellule de veille commencera par diffuser les informations vers la Direction, les experts, les chefs de projets, par exemple via des alertes ou des newsletters. Puis, pour accélérer le ROI, la diffusion des résultats s’étendra aux outils internes du système d’information pour les « pousser » là où les collaborateurs en ont besoin…

 

Le ROI de tous les projets de veille est donc étroitement lié à la dimension collaborative : ce n’est qu’en privilégiant le concept de l’entreprise apprenante que l’on pourra maximiser le ROI et réellement servir les intérêts stratégiques.

Pour vous aider dans cette démarche, nous avons synthétisé dans l’Ebook ci-dessous les 5 étapes clés à suivre pour réussir votre veille collaborative :

 

CTA Ebook Veille collaborative